Les causes de l’obésité

L’obésité est considérée par de nombreux experts comme une maladie de la transition économique. Elle est liée à l’évolution des modes de vie (alimentation, activité…) et à des facteurs environnementaux et économiques.

Elle est de plus aggravée par de nombreux autres facteurs (médicamenteux, hormonaux…).

La sédentarité et l’âge favorisent la baisse de l’activité physique et constituent en eux-mêmes des facteurs de risque de la prise de poids. Le type d’alimentation, en particulier les rythmes alimentaires, la qualité des repas (teneur en lipides, notamment), le changement rapide d’habitudes alimentaires et la consommation d’alcool constituent autant d’éléments importants de la prise de poids.

Les facteurs génétiques jouent, en outre, un rôle favorisant, parfois déterminant.

Divers facteurs psychologiques peuvent également favoriser l’obésité. Un sentiment de dévalorisation, de culpabilité, un stress émotionnel, ou un traumatisme, peuvent déclencher un mécanisme de défense comme la suralimentation ¹.

 

Les dangers de l’obésité

Mortalité

Selon le rapport de l’International Obesity Task Force de l’OMS ² et à partir d’enquêtes d’observation, la relation entre IMC et mortalité suit une courbe ascendante en forme de J. En dessous d’un IMC de 25, le risque relatif de décès observé est faible (aux alentours de 1) puis il croît progressivement, jusqu’à 1,5 pour un IMC compris entre 25 et 30. Au-delà d‘un IMC de 30, le risque de mortalité croît plus rapidement pour atteindre 2,5 pour un IMC de 35.

 

Comorbidités

Il existe de nombreuses comorbidités (complications associées à l’obésité), au premier rang desquelles on trouve l’augmentation du risque cardio-vasculaire (ex : hypertension artérielle, hyperlipidémie, diabète de type 2), les maladies cardiovasculaires et respiratoires, les atteintes articulaires sources de handicaps et certains cancers.

Les risques de mortalité et de morbidité associés à l’obésité sont corrélés au degré de surpoids et d’obésité.

Plus l’IMC est important, plus le risque de mortalité et de morbidité est élevé.

 

Autres dangers ³

L’obésité impacte également la qualité de vie. Elle a une influence sur les activités sociales, physiques et sexuelles. Elle est aussi à l’origine de stigmatisation et de discrimination.

La chirurgie de l’obésité, associée à une modification des habitudes alimentaires et à une activité physique accrue, est efficace sur la perte de poids. Elles permettent ensemble de contrôler ou d’améliorer certaines comorbidités, d’améliorer la qualité de vie et de diminuer la mortalité liée à cette maladie.

 

Découvrez toutes les chirurgies de l’obésité

La date de publication est le 01/09/2014.